.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb
Membre important du forum
Membre important du forum
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Localisation : Reims, France
Profession de foi (religion) : Catholique romain
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l   Lun 24 Mar - 16:01

Italie : un célèbre journaliste musulman se convertit au Christianisme lors de la veillée pascale
le 23 mars, 2008


Le 23 mars, lors de la veillée pascale dans la basilique Saint-Pierre, le pape Benoît XVI a baptisé sept adultes dont un
journaliste italien d’origine égyptienne, Magdi Allam. Le journaliste, auparavant de confession musulmane, accuse l’islam d’être «physiologiquement violent et historiquement conflictuel».

Magdi Allam, éditorialiste et vice-directeur du Corriere della Sera, longtemps présenté comme un «musulman modéré» a écrit plusieurs essais
polémistes sur le Proche-Orient et a organisé en 2006, à Rome, une manifestation de soutien aux chrétiens des pays arabes et musulmans. Il
explique sa conversion dans le Corriere della Sera et rappelle que ses prises de position publiques contre l’islamisme et l’extrémisme musulman lui ont valu des menaces de mort, le conduisant à vivre sous protection depuis 5 ans.

Magdi Allam raconte qu’au cours des années son «esprit s’est affranchi de l’obscurantisme d’une idéologie qui légitime le mensonge et la dissimulation». Il estime qu’en acceptant de le baptiser publiquement, le pape «a lancé un message explicite et révolutionnaire».
Les principaux théologiens musulmans considèrent en effet que l’islam
interdit aux musulmans de changer de religion, ce qui est passible de
mort dans certains pays.


« Pour l'Eglise catholique toute personne qui demande à recevoir le baptême après une profonde recherche personnelle, un choix pleinement libre et une préparation adéquate a le droit de le recevoir », a précisé samedi le porte-parle du Vatican Federico Lombardi.
Dans son rapport avec l'islam et les autres religions, le Vatican insiste sur l'importance de la liberté religieuse et notamment sur le respect du droit à changer de
religion.

Le journaliste italien Magdi Allam explique sa conversion ce dimanche dans le Corriere della Sera et accuse l'islam d'être « physiologiquement violent et
historiquement conflictuel ».

Magdi Allam rappelle dans une longue lettre à son journal que ses prises de position publiques contre l'islamisme et l'extrémisme musulman lui ont valu des
menaces de mort le conduisant à vivre sous protection depuis cinq ans.

« J'ai dû prendre acte que, au delà (...) du phénomène des extrémistes et du terrorisme islamique au niveau mondial, la racine du mal est inhérente à un islam
physiologiquement violent et historiquement conflictuel », écrit-il.

Sur le ton polémique qui l'a rendu célèbre en Italie, Magdi Allam raconte qu'au cours des années son « esprit s'est affranchi de l'obscurantisme d'une idéologie
qui légitime le mensonge et la dissimulation, la mort violente qui conduit à l'homicide et au suicide, la soumission aveugle à la tyrannie, me permettant d'adhérer à l'authentique religion de la Vérité, de la Vie et de la Liberté ».

Il estime qu'en acceptant de le baptiser publiquement, le pape « a lancé un message explicite et révolutionnaire à une Eglise qui jusqu'à présent a été
trop prudente dans la conversion des musulmans », « par peur de ne pas pouvoir protéger les convertis face à leur condamnation à mort pour
apostasie ».

Les principaux théologiens musulmans considèrent que l'islam interdit aux musulmans de changer de religion, ce qui est passible de mort dans certains pays.
« En Italie il y a des milliers de convertis à l'islam qui vivent sereinement leur foi (...) mais aussi des milliers de musulmans convertis au christianisme
qui sont contraints de cacher leur nouvelle foi par peur d'être assassinés par les terrorismes islamistes », souligne Magdi Allam.
http://www.rtbf.be/info/societe/ARTICLE_169502



En 2004, le journaliste écrivait :
<blockquote>«La crise multiculturelle devrait nous apprendre que
seul un Occident doté d’une forte identité religieuse, culturelle et
morale peut tolérer les “autres” et s’ouvrir à eux de manière
constructive et pacifique.»
http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Forum/For0085-HollandePerilIslamiste.html
</blockquote>

_________________
Je crois en l'Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique (Symbole des Apotres)

1Tm 3:15- Si toutefois je tardais, il faut que tu saches comment te comporter dans la maison de Dieu - je veux dire l'Église du Dieu vivant - colonne et support de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb
Membre important du forum
Membre important du forum
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Localisation : Reims, France
Profession de foi (religion) : Catholique romain
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l   Mar 25 Mar - 0:13

http://www.lefigaro.fr/international/2008/03/24/01003-20080324ARTFIG00239-le-pape-baptiseun-pourfendeur-de-l-islam.php




Que le Seigneur protège cet homme, qu'il bénisse Son Eglise pour qu'elle puisse ne plus avoir peur d'accueillir ces gens qui viennent de la prison musulmane pour recevoir le Christ véritable Sauveur et Libérateur.

Deo gratias

_________________
Je crois en l'Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique (Symbole des Apotres)

1Tm 3:15- Si toutefois je tardais, il faut que tu saches comment te comporter dans la maison de Dieu - je veux dire l'Église du Dieu vivant - colonne et support de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santo padre
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 32
Localisation : France
Profession de foi (religion) : Catholique romain
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l   Mar 25 Mar - 11:16

Bonjour,

Bravo pour cette initiative du Saint Père, qui au passage n'a pas baptisé que cet homme courageux, mais aussi des chinois il me semble.

Est-ce que cela préfigure une nouvelle ere dans l'Eglise, une ere ou nous n'aurions plus peur d'etre catholique et d'annoncer la Bonne Nouvelle a tout les hommes sans exceptions, et à acceuillir tout le monde sans exception dans la Sainte Eglise Catholique?

Deo gratias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb
Membre important du forum
Membre important du forum
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Localisation : Reims, France
Profession de foi (religion) : Catholique romain
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l   Sam 29 Mar - 15:51

Le Vatican regrette-t-il .....?

Le pape Benoît XVI a-t-il eu raison de médiatiser
le baptême qu'il a lui-même célébré, le 22 mars, du journaliste italien
d'origine égyptienne et musulmane Magdi Allam ? Ce baptême a alimenté
une polémique qui illustre les difficultés rencontrées sous son
pontificat par le dialogue islamo-catholique.

Jeudi 27 mars, le Vatican a dû se démarquer des déclarations
hostiles à l'islam tenues par M. Allam au lendemain de son baptême. Il
avait notamment écrit dans le Corriere della sera, dont il est sous-directeur, que "la racine du Mal est innée dans un islam physiologiquement violent et historiquement conflictuel". "Accepter dans l'Eglise un nouveau croyant ne signifie évidemment pas en épouser toutes les idées", a indiqué le porte-parole du Vatican. "Le pape a pris le risque de ce baptême pour affirmer la liberté de choix religieux", a-t-il précisé, revenant sur un principe martelé par Benoît XVI dans ses rapports avec l'islam.Dans
une lettre ouverte adressée au pape, jeudi, le philosophe algérien
Mustapha Chérif, qui l'avait rencontré en tête à tête, en novembre
2006, après son discours controversé de Ratisbonne (Allemagne) sur
l'islam et la violence, et qui participe au rapprochement entre le
Vatican et le monde musulman, a fait part de son "étonnement" et de sa consternation. Porte-parole des "138 dignitaires musulmans" engagés dans ce dialogue, Aref Ali Nayed a parlé, lui, de"provocation".Ce n'est pas tant la conversion publique d'un musulman qui suscite des réactions que la personnalité du baptisé. "Je
suis consterné par le fait qu'en personne vous baptisiez un individu
qui depuis des années est connu pour ses attaques virulentes et
haineuses contre l'islam, pas seulement contre ses dérives extrémistes
, écrit M. Chérif. Ne concevez-vous les relations avec les musulmans qu'en termes, au mieux, de compétition et, au pire, d'affrontements ?""NOUVELLE MALADRESSE"M. Cherif déplore une "nouvelle maladresse" qui peut "remettre en question" ce qui a été "péniblement reconstruit".
Après le discours de Ratisbonne, un voyage pontifical réussi en Turquie
avait contribué à renouer le dialogue. Des dignitaires représentant
divers courants de l'islam avaient alors écrit au pape pour lui
proposer des échanges réguliers. Cette initiative débouchera en
novembre sur la tenue du premier Forum catholiques-musulmans, décidée
début mars à Rome.Pour certains spécialistes, le baptême d'un pourfendeur de l'islam fragilise ce processus et évoque "un nouveau Ratisbonne".
Il démontre que des divergences sur l'opportunité de tenir un dialogue
apaisé avec des représentants de l'islam persistent dans l'entourage du
pape. "Cet événement paraît contradictoire avec les gestes du cardinal Jean-Louis Tauran"
- le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux
qui prépare la rencontre de novembre -, souligne le père Christophe
Roucou, directeur du Service national pour les relations avec l'islam
en France.Le cardinal Tauran a d'ailleurs affirmé qu'il n'avait pas été informé de la préparation du baptême.
Stéphanie Le Bars

_________________
Je crois en l'Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique (Symbole des Apotres)

1Tm 3:15- Si toutefois je tardais, il faut que tu saches comment te comporter dans la maison de Dieu - je veux dire l'Église du Dieu vivant - colonne et support de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 31
Localisation : Reims, France
Profession de foi (religion) : Catholique romain
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Réponses du Saint Siege aux critiques.....   Mer 2 Avr - 11:29

Le Vatican répond aux critiques concernant le baptême de Magdi Allam
Note du père Federico Lombardi, s.j.

ROME, Dimanche 30 mars 2008 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous la déclaration du P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, en date du 27 mars, qui répond à une note critique publiée par le professeur Aref Ali Nayed, contre le baptême conféré par le pape, au cours de la veillée pascale, au vice-directeur du quotidien italien « Corriere della sera », Magdi Cristiano Allam. Aref Ali Nayed est directeur du « Royal Islamic Strategic Studies Center » et une figure clé dans le processus de dialogue entre chrétiens et musulmans lancé avec la « Lettre des 138 sages » à Benoît XVI et à des responsables chrétiens.
* * *

Avant tout l'affirmation la plus significative de l'auteur est sans aucun doute la confirmation de sa volonté de poursuivre le dialogue d'approfondissement et de connaissance réciproque entre musulmans et chrétiens, et de ne pas mettre en question le parcours entamé avec la correspondance et les contacts établis depuis un an et demi entre les Sages musulmans signataires des fameuses Lettres et le Vatican, notamment par l'intermédiaire du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. Ce parcours doit continuer, il est d'une extrême importance, il n'est pas interrompu, et il est prioritaire sur des épisodes qui peuvent être objets de malentendus.
En second lieu, administrer le baptême à une personne implique de reconnaître qu'elle a accueilli la foi chrétienne librement et sincèrement, dans ses articles fondamentaux, exprimés dans la « profession de foi ». Celle-ci est proclamée publiquement à l'occasion du baptême. Naturellement chaque croyant est libre de garder ses idées sur un très large éventail de questions et de problèmes pour lesquels existe un pluralisme légitime entre les chrétiens. Accueillir dans l'Église un nouveau croyant ne signifie pas, évidemment, épouser toutes ses idées et positions, en particulier sur des thèmes politiques et sociaux.

Le baptême de Magdi Cristiano Allam est une bonne occasion pour réaffirmer expressément ce principe fondamental. Il a le droit d'exprimer ses propres idées, qui restent évidemment des idées personnelles, sans devenir en aucune façon une expression officielle des positions du Pape ou du Saint-Siège.

En ce qui concerne le débat sur la leçon de Ratisbonne, les explications sur son interprétation correcte dans les intentions du Pape ont été fournies il y a longtemps et il n'y a donc aucune raison de les remettre en question. En même temps, certains des thèmes alors abordés, comme le rapport entre foi et raison, entre religion et violence, demeurent naturellement objet de réflexion et de débat et de positions différentes, étant donné qu'ils se réfèrent à des problèmes qui ne peuvent être résolus une fois pour toutes.

Troisièmement, la liturgie de la Veillée pascale a été célébrée comme chaque année, et la symbologie de la lumière et de l'obscurité en fait partie depuis toujours. C'est certainement une liturgie solennelle et la célébration à Saint Pierre par le Pape est une occasion très particulière. Mais accuser de « manichéisme » l'explication des symboles liturgiques de la part du Pape - qu'il donne chaque fois et dans laquelle il est passé maître - manifesterait plutôt une incompréhension de la liturgie catholique qu'une critique pertinente au discours de Benoît XVI.

Enfin, qu'il nous soit permis de manifester à notre tour notre peine pour ce que le professeur Nayed dit de l'éducation dans les écoles chrétiennes dans les pays à majorité musulmane, en émettant des objections sur le risque de prosélytisme. Il nous semble que la grande tradition d'engagement éducatif de l'Église catholique mérite une toute autre appréciation, y compris dans les pays majoritairement non chrétiens (non seulement en Égypte, mais aussi en Inde, au Japon, etc.), où depuis longtemps la grande majorité des étudiants des écoles et des universités catholiques sont non chrétiens et le sont tranquillement restés, tout en manifestant une grande estime pour l'éducation reçue. Nous ne pensons pas que l'accusation de manque de respect pour la dignité et la liberté de la personne humaine faite à l'Église soit méritée aujourd'hui. Tout autres sont les violations à la dignité et à la liberté de la personne humaine auxquelles il faut accorder une attention prioritaire. C'est peut-être aussi pour cela que le Pape a pris le risque de ce baptême : affirmer la liberté du choix religieux qui découle de la dignité de la personne humaine.

Quoiqu'il en soit, le professeur Aref Ali Nayed est un interlocuteur pour lequel nous gardons une très haute estime et avec lequel il vaut toujours la peine de débattre loyalement. Cela nous permet d'avoir confiance dans la poursuite du dialogue.

Traduit de l'italien par Radio Vatican
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-evangelisation.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un célèbre journaliste musulman se converti au catholicisme l
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pasteur converti au catholicisme
» Khalil terroriste musulman se converti au catholicisme
» L’horreur ! Un jeune musulman tunisien converti au christianisme égorgé rituellement et décapité
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» Relation avec parents non musulmans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE LA NOUVELLE EVANGELISATION :: Accueil du Forum de la Nouvelle Evangelisation :: Forum Catholique et oeucuménique :: L'Eglise Catholique hier et aujourd'hui :: Europe :: Communauté Catholique en Italie-
Sauter vers: