.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Homélie pour la Solennité de l'Annonciation du Seigneur sur la Mère de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JésusChristestSeigneur
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 33
Localisation : Reims, France
Profession de foi (religion) : Chrétien catholique romain
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Homélie pour la Solennité de l'Annonciation du Seigneur sur la Mère de Dieu   Lun 31 Mar - 18:47

Saint Evangile de notre Seigneur Jésus Christ selon saint Luc 1, 26-38



Au sixième mois d'Elisabeth, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu Lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, Il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David son père ; Il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin. » Marie dit à l'ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? » L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi Celui qui va naître sera saint, et Il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait : 'la femme stérile'. Car rien n'est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. » Alors l'ange la quitta.


Homélie

Le récit s’ouvre sur un être magnifique : un ange.
Être de simplicité et de lumière, Gabriel est pure disponibilité à la
parole de Dieu ; il est le messager de Dieu, son instrument fidèle, en
un mot : son serviteur. Parce qu’ils sont sans cesse tournés vers Dieu,
parce qu’ils n’interrompent jamais leur louange et leur adoration, les
anges sont ceux qui s’emploient avec douceur à aider les hommes à vivre
dans l’humilité et le service de Dieu. Ils sont au service de
l’Alliance.

L’ange vint donc chez Marie, il se présenta devant l’Arche de la
Nouvelle Alliance. La dynamique de cette rencontre entre l’ange et
Marie est le mouvement de l’abandon à l’Esprit Saint : Marie se livre à
l’Esprit Saint dans un acte d’obéissance à Dieu et de donation entière.

Il n’y a pas de résistance en elle. Son « comment cela va-t-il se faire
? » est la question de celle qui découvre avec émerveillement le projet
de Dieu. La virginité de Marie n’est en effet pas un obstacle à sa
maternité, elle est au contraire la condition de la maternité à
laquelle Dieu l’appelle. Ainsi en va-t-il du déploiement d’une
vocation. À l’origine il y a un don de soi, dont on croit savoir à
quels renoncements il engage. Puis il a la découverte du don de Dieu en
réponse au don de soi, dont on n’aurait jamais imaginé qu’il ouvrirait
une telle fécondité. Marie nous en donne l’exemple parfait. Elle
choisit la virginité, elle renonce à enfanter, pour hâter la venue du
Messie. Dieu agrée ce don et lui donne en retour d’être la mère du
Sauveur. Il fallait en effet la générosité et la pureté de la virginité
de Marie pour accueillir le Fils que Dieu donne par l’action de
l’Esprit.

Ainsi le récit de l’Annonciation nous concerne-t-il tous. Parce qu’il
s’agit de l’Incarnation et parce qu’il s’agit d’un itinéraire de foi
exemplaire. Pour le comprendre et le contempler, il n’y a sans doute
rien à imaginer ni à se représenter. Il suffit de laisser Marie nous
attirer dans le silence de sa prière et de son adoration. Et de la
laisser nous découvrir comment Dieu continue à venir à nous en Marie et
de nous communiquer sa vie par elle. Aujourd’hui nous ne célébrons pas
seulement une maternité biologique, mais aussi le fait que tout don de
Dieu se reçoit avec les dispositions spirituelles de Marie à
l’Annonciation.

Ces dispositions sont très simples et très pures, ce sont celles de la
foi. L’ange annonce, la Vierge écoute. La foi vient d’abord dans le
cœur de Marie, puis vient la fécondité dans son sein. Quand l’ange a
parlé, elle conçoit le Christ dans son cœur avant de le concevoir dans
son sein. Marie conçoit en croyant, elle reçoit le message de l’ange
dans l’obéissance à la volonté du Père. Ainsi Marie est disciple du
Christ avant d’être mère du Christ. Pleine de grâce, pleine de foi,
elle devient la mère de l’auteur de toute grâce. C’est en tant que
croyante que Marie assume son rôle maternel auprès du Seigneur. La foi
de Marie est obéissance, elle accomplit la volonté du Père et reçoit le
don qu’il lui fait de lui-même en son Fils.

La foi de Marie est le cadre de cette fête, elle est le cadre de son
amour maternel pour chacun de ceux qui sont unis en son Fils. Et l’ange
de lumière délimite le cadre de l’évangile. « L’ange entra chez elle »,
lisons-nous au début, « alors l’ange la quitta », entendons-nous pour
finir. Tout s’est passé en l’espace d’un ange. Le pas de cette Porte
était le pas de Dieu, Marie Porte du Ciel attire un ange céleste dans
une maison d’hommes. Ce domicile était si divinement habité, cette âme
était si parfaitement vouée à Dieu, qu’on prétend que lorsqu’il s’en
retourna, l’ange hésita un instant sur son chemin.

Frère Dominique

_________________
" Mais Dieu est riche en miséricorde : de quel amour ne nous a-t-Il pas aimés ! Nous étions morts de nos péchés, et Il nous a fait revivre avec le Christ : Il vous a sauvés par pure bonté ! " (Ep 2, 4-5)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Homélie pour la Solennité de l'Annonciation du Seigneur sur la Mère de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homélie pour la Fête de la Toussaint et commentaire du jour "Avec tous les saints"
» Je leur dédie pour leur belle vie de couple cette homélie(Pour Mirella)
» Homélie pour la Sainte Famille
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix
» Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE LA NOUVELLE EVANGELISATION :: Accueil du Forum de la Nouvelle Evangelisation :: Forum Catholique et oeucuménique :: Théologie Catholique :: Les Pères, Docteurs, Saints et Bienheureux de l'Eglise-
Sauter vers: