.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le "miracles numérique" du Coran

Aller en bas 
AuteurMessage
APO II,XVII
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 42
Localisation : Marseille, France
Profession de foi (religion) : Baha'i
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Le "miracles numérique" du Coran   Ven 4 Avr - 20:28

Salutation Baha'i a toutes et tous.

Tout le Coran est basée sur le chiffre 19.
Par exemple, il y a 19 lettres arabes dans l'invocation qui débute le Coran "Au nom de Dieu le Très Miséricordieux le compatissant", et c'est par un multiple de 19 que cette invocation est répétée dans le Coran (19*6=114)

1 Le premier verset du premier chapitre du Qur'an comporte 19 lettres.
2 Le Qur'an est constitué de 114 chapitres (19x6).
3 Les 5 premiers versets du chapitre 96 furent les premiers révélés au Prophète, et sont constitué de 19 mots.
4 Les 19 mots de cette première révélation coranique sont formés de 76 (19x4) lettres.
5 Le chapitre 96 est le premier qui fut révélé au Prophète, et il comporte 19 versets.
6 Le chapitre 96, qui fut le premier à être révélé, est placé à la 19ème position à partir de la fin du Qur'an.
7 Le chapitre 96 est constitué de 285 (19x15) lettres.
8 Le chapitre 110 est le dernier qui fut révélé au Prophète, et il comporte 19 mots.
9 Le premier verset du chapitre 110 (fin de la révélation) comporte 19 lettres.
10 Les 9 premiers versets du chapitre 68 furent la seconde révélation du Prophète, et ils comportent 38 (19x2) mots.
11 Les 10 premiers versets du chapitre 73 furent la troisième révélation, et ils consistent en 57 (19x3) mots.
12 Les 30 premiers versets du chapitre 74 furent la quatrième révélation, et le verset 30 indique le nombre 19.
13 Selon l'ordre chronologique de la révélation coranique, les 19 lettres du premier verset du premier chapitre suivaient immédiatement le nombre 19 mentionné dans le verset 30 du chapitre 74.
14 Le premier mot (Ism) du premier verset du premier chapitre est mentionné 19 fois dans le Qur'an.
15 Le second mot (Allah) du premier verset du premier chapitre est mentionné 2698 (19x142) fois dans le Qur'an.
16 Le troisième mot (Al-Rahman) du premier verset du premier chapitre est mentionné 57 (19x3) dans le Qur'an.
17 Le quatrième mot (Al-Rahim) du premier verset du premier chapitre est mentionné 114 (19x6) fois en lui.
18 Pour ces quatre mots, la somme des facteurs multiplicatifs du nombre 19 est 152 (1+142+3+6) = (19x8.
19 Selon l'alphabet Abjad, la valeur numérique de certains noms de Allah est la même que le nombre de répétition des quatre premiers mots du premier verset du premier chapitre du Qur'an : " 19 (Ism) " correspond à "Unité" (Vahid = 4+8+1+6), " 2698 (Allah) " correspond à "Un qui possède la grâce infinie" (Dhu Al-Fadl Al-'Aýim= 700+6+1+30+80 +800+30+1+30+70+900+10+40), " 57 (Al-Rahman) " correspond à "Glorieux" (Majid =40+3+10+4),et " 114 (Al-Rahim) " correspond à "l'Éditeur" (Jami' = 3+1+40+70).

Il existe d'autre signe a votre disposition mais j'y ajoute tout meme ceci:

19 est la somme des équivalents numériques (selon le vieux système numérique arabe appelé Abjad) des lettres composant le premier attibut et commandement de Dieu "UN" (unicité de Dieu), à la fois dans tous les langages scripturals (araméen, hébreux, arabe...) Par exemple en Hébreu "UN" s'écrit "VAHD" et en arabe "WAHD" dont les valeurs Abjad font 6+1+8+4=19.
- Le mot "UN" (valant 19 selon l'Abjad) utilisé dans le Coran (dont le message principal est justement l'unicité de Dieu) est répété 19 fois (si l'on écarte 6 références ne concernant pas Dieu (UNE seule nourriture, UNE porte, etc.)

19 a la même forme d'écriture à la fois dans les langages sémitiques et européens (seul le 1 et le 9 ont cette universalité d'écriture)
Tous les 19 ans, la terre la lune et le soleil sont alignés avec une même position relative.
- La comète Halley venant du fond du ciel céleste rend visite à notre système solaire tous les 76 ans (19x4)
- Le sceau du Créateur est aussi inscrit dans le corps humain composé de 209 os (19x11)
- De même sur le plan hautement symbolique de l'enfantement, la grossesse dure entre les dernières menstruation et son terme normal 40 semaines ou 280 jours, ou plus précisément 38 semaines ou 266 jours après la fertilisation, nombres tout deux multiples de 19 (19x14=266 et 19x2=38


En Dieu le très aimant
.



Dernière édition par Admin le Lun 7 Avr - 10:48, édité 2 fois (Raison : Titre plus explicite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letresglorieux.spaces.live.com/
totocapt
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 36
Localisation : France
Profession de foi (religion) : agnostique sympathisant chrétien orthodoxe
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: lol!   Ven 4 Avr - 21:02

"... Ahmed Simozrag dans sa
démonstration fait appel au "miracle numérique" du Coran. C'est un travail issu
de Rashad Khalifa, lequel a été réfuté par d'autres musulmans tel que le Dr.
Bilal Philips dans son livre "The Qur'an's Numerical Miracle: 19- hoax and
heresy
" ..." http://facealislam.free.fr/reponse_Simozrag3.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APO II,XVII
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 42
Localisation : Marseille, France
Profession de foi (religion) : Baha'i
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Le "miracles numérique" du Coran   Ven 4 Avr - 21:40

totocapt a écrit:
"... Ahmed Simozrag dans sa
démonstration fait appel au "miracle numérique" du Coran. C'est un travail issu
de Rashad Khalifa, lequel a été réfuté par d'autres musulmans tel que le Dr.
Bilal Philips dans son livre "The Qur'an's Numerical Miracle: 19- hoax and
heresy
" ..."
http://facealislam.free.fr/reponse_Simozrag3.html[/quote]



Merci pour ce lien et vos longue phrase...
Après étude de celui-ci, je souhaiterai vivement avoir une discution sur l'essentiel avec vous.


Salutation en Dieu le très aimant.


Dernière édition par APO II,XVII le Dim 6 Avr - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letresglorieux.spaces.live.com/
APO II,XVII
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 42
Localisation : Marseille, France
Profession de foi (religion) : Baha'i
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Le "miracles numérique" du Coran   Sam 5 Avr - 1:05

Salutation Baha'i a toutes et tous.

Voici le lien direct sur le sujet qui nous occupe.
http://facealislam.free.fr/reponse_Simozrag3.html#En

En Premièr lieu.

J'utiliserai pour vous répondre le texte lui-meme, il y est écrit:
"Effectivement, le Coran met au défi de composer un écrit qui lui est similaire, seulement qui est juge pour déterminer si l'écrit composé est similaire ou non au Coran? Toute la question est là.
Chacun a sa propre appréciation, quelqu'un peut voir tel écrit comme similaire ou meilleur que le Coran, et quelqu'un d'autre non."

(le texte dit en substance, que tout ceci n'est qu'une affaire d'opinion, de sentiment)

Hors, c'est de Foi qu'il s'agit!
Un défi somme tout semblable a celui que le Christ imposa a thomas...

En Segond lieu.

Selon le texte lui-meme, il y est écrit:
"En outre, plusieurs savants musulmans ont reconnu que ce défi peut être facilement relevé, que la réalisation d'un écrit similaire au Coran est tout à fait possible. Leur conception du défi, est que celui-ci était impossible à relever, durant le temps de Mohammed, ceci car Dieu avait enlevé la capacité aux hommes de produire un écrit similaire au Coran, mais à d'autres époques, (la notre par exemple) produire un écrit similaire au Coran ne pose pas de problème "

Selon le lien ci-dessus, recréé un Coran numériquement identique au Livre Saint demeure possible!
Comment ce fait il que personne, PERSONNE parmis les chrétiens (a ma connaissance) y est mis les doigts, si vous voyez ce que je veux dire...

Muhammad en question ?
Regard Baha'ies sur la dispensiation Coranique.

Il n'y a, entre la Sainte-Bible et le Saint-Coran aucune opposition essentielle,
les divergences ne sont qu'extérieures et superficielles.
Oui, superficielles!
Nous croyons que la distinction ne veut pas nécessairement dire, opposition, et qu' il peut y avoir une sorte d'équivalence entre ses deux grande traditions monotheiste, de forme certe très différentes, mais reposant toutes deux sur les meme principe fondamentaux, a savoir; la foi en Dieu et en un messager qui le révéle.
Nous croyons qu'il est nécessaire de nous re-unir au Sinai de sa manifestation presente sous Son regard Puissant et de sortir d'une opposition stérile afin de n'etre qu' Un en lui, unis dans la diversité accomplissant ainsi le "Chema Israel" la "Prière sacerdotale de Jésus" et la louange cosmique Muhammedienne "Il n'y a de dieu que Dieu".

Que Dieu dans Sa puissance unificatrice nous bénisse et nous garde loin, très loin des vaines chimères et des anges déchus, tel est ma prière.
Que la Paix soit sur tout ceux qui suivent le droit sentier.


Dernière édition par APO II,XVII le Dim 6 Avr - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letresglorieux.spaces.live.com/
totocapt
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 36
Localisation : France
Profession de foi (religion) : agnostique sympathisant chrétien orthodoxe
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Le "miracles numérique" du Coran   Sam 5 Avr - 4:04

"... Il n'y a, entre la Sainte-Bible et le Saint-Coran aucune opposition essentielle,
les divergences ne sont qu'extérieures et superficielles ..."

C'est votre point de vue! "... souligner ces similarités [entre Islam et Christianisme] ne procure qu'une compréhension
superficielle des deux religions
. C'est surtout à propos de la personne
de Jésus-Christ que se situent les différences les plus
importantes entre le Coran et la Bible ..." Christine Schirrmacher, docteur en philosophie, enseigne l'islamologie
à l'Université de Bonn. Elle est l'auteur d'une introduction
à l'islam en deux volumes. Traduction d'Alison Wells.

A voir dans http://www.unpoissondansle.net/rr/9705/bibcoran.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APO II,XVII
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 42
Localisation : Marseille, France
Profession de foi (religion) : Baha'i
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Le "miracles numérique" du Coran   Sam 5 Avr - 12:00

Salutation Baha'i a toutes et tous.

Cette célèbre parabole illustre la vanité des spéculations intellectuelles. Si Dieu veut, vous réaliserez ou mène le chiffre 19.

La parabole des aveugles et de l'éléphant


Il y avait jadis un roi nommé Face de Miroir, qui réunit une fois des aveugles de naissance et leur dis: " Ô aveugles de naissance, connaissez-vous les éléphants?" Il répondirent;" Ô grand roi, nous ne les connaissons pas, nous n'en avons aucune notion." Le roi leur dit encore:" Désirez-vous connaître leur forme?"-Nous désirons certes la connaître." Aussiôt, le roi ordonna à ses serviteurs
d'amener un éléphant et aux aveugles de toucher eux-mêmes l'animal avec leurs mains. Parmis ceux-ci, certains en tâtant l'éléphant, prirent la trompe et le roi leur dit:" Ceci est l'éléphant." Les autres, en tâtant l'éléphant, saisirent soit l'oreille, soit les défense, soit la tête, soit le dos, soit le flanc, soit la cuisse, soit la queue etc..
À tous, le roi dit: "Ceci est l'éléphant." Alors le roi Face de Miroir fit écarter l'éléphant et demanda aux aveugles:" De quelle nature est l'éléphant?" Les aveugles qui avaient prit la trompe dirent:"L'éléphant est semblable à un timon courbé." Ceux qui avaient pris l'oreil dirent:" L'éléphant est semblable à un van." Ceux qui avaient pris une défense dirent:" L'éléphant est semblable à un pilon." Ceux qui avaient pris la tête dirent:" L'éléphant est semblable à un chaudron." Ceux qui avaient pris le dos dirent:" L'éléphant est semblable à un monticule." Ceux qui avaient pris le flanc dirent:" L'éléphant est semblable à un mur." Ceux qui avaient pris la cuisse dirent:" L'éléphant est semblable à un arbre." Ceux qui avaient pris la queue dirent:" L'éléphant est semblable à une corde." Ils s'accusèrent tous mutuellement d'avoir tort. Les uns disaient:" C'est ainsi." Les autres répliquaient:" Non, ce n'est pas ainsi." Au lieu de s'apaiser, leur discussion devint une querelle. Quand le roi vit cela, il ne put s'empêcher de rire, puis il prononça cette stance: "Les aveugles ici réunis se disputent et se querellent. Le corps de l'éléphant est naturellement unique, ce sont les perceptions différentes qui on produit ces erreurs divergentes."


Le Bouddha dit:" Ô moines, il en est de même des doctrines diverses des hétérodoxes. Ils ne connaissent ni la vérité de la douleur, ni la vérité de l'origine, ni la vérité de la cessation, ni la vérité de la Voie. Chacun d'eux produit une opinion différente de celles des autres et ils se critiquent mutuellement. Chacun prétend avoir raison et cela fait naître les disputes et les querelles.

Que Dieu et lui seul soit votre guide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letresglorieux.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "miracles numérique" du Coran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "miracles numérique" du Coran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Education : Hollande promet un nouveau "bac numérique"... puis annule son idée de "bac N".
» "Le numérique permettra l'égalité scolaire" selon Rupert Murdoch
» Rapport du Conseil national du Numérique sur "le numérique à l'école"
» Evaluation "socle numérique 6e"
» La mise en place d'une "grande école du numérique" (nextinpact)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE LA NOUVELLE EVANGELISATION :: Accueil du Forum de la Nouvelle Evangelisation :: Forum islamo-catholique :: La Foi islamique :: Etude et recherche sur les miracles scientifiques du Coran-
Sauter vers: